Archives du mot-clé groupe

Mon hommage à…

Dans le cadre de l’obtention de l’agrégation, Laurie Gysen nous invite à souligner les rapports entre l’art et la mémoire. Elle encourage l’exploration de l’œuvre d’art comme trace de l’Histoire collective humaine et acte de témoignage. Cette thématique permet également d’aborder l’art dans une perspective politique et sociale.

Cette séquence se trouve ici dans son intégralité: https://vdbdidactiqueartsplastiques.wordpress.com/mon-hommage-a/

Le jeu des ombres

Dans le cadre de l’obtention de l’agrégation, Sybil This (promotion 2014) nous propose cette séquence « topographie de ma vie »: J’ai beaucoup réfléchi à cette fameuse leçon. Au début je voulais partir sur une leçon type, comme la gravure à l’eau forte en imposant un thème. Je n’étais pas convaincue et je voulais faire en sorte que les idées viennent d’eux. J’ai donc choisi de partir sur la pédagogie du projet.

Cette séquence se trouve ici dans son entièreté: Le jeu des ombres

TEMPS MIEUX, un dossier pédagogique « muséographique »

Il s’agit d’un dossier pédagogique réalisé par Amélie Bauvin, Aurélie Delville, Joane Lanotte, Aurélie Leusch, Hélène Maraitre, Sébastien Piette, Hélène Rondeau, Stellina Rossi, Marie Simonet (promotion 2008-2009).

Les expositions prennent souvent forme en suivant un schéma classique. Selon les circonstances : soit à l’instar de la construction d’un bâti, différents corps de métiers se succèdent du commanditaire au nettoyage final en passant par les spécialistes, les décorateurs, les graphistes, les installateurs… soit appel est fait à un muséographe dont la spécialité est d’organiser l’espace matériel d’une exposition. Si nous devions définir l’interdisciplinarité par un exemple concret, le projet dont il est question ici serait tout à fait judicieux. Ici, pas de succession des différentes spécialités, mais une conception-construction intégrée des différentes facettes nécessaires à l’élaboration d’un concept d’exposition : conservateurs-restaurateurs, graphistes et architectes d’intérieur (il s’agit bien entendu d’étudiants) ont, dès le départ, collaboré en groupes restreints pour concevoir de cette exposition. Et si chacun a pu mettre son savoir et son savoir-faire au service du projet collectif, de cette interaction, de cette intégration des compétences et savoirs, est issue cette discipline qu’est la muséographie. La suite dans ce dossier téléchargeable:

dossier pédagogique expo TEMPS MIEUX

Le nouvel objet

Journée créativité avec les étudiants de l’AESS. Exercice de l’après-midi en sous-groupes: « le nouvel objet ». Il s’agissait de concevoir et présenter un objet nouveau, ou un anti-objet à partir d’un objet donné au départ. L’exercice se déroule selon une méthodologie en 4 étapes:

  1. Une phase de description, de prise de connaissance de l’objet (15′)
  2. Une phase de concassage (30′)
  3. Une phase de reconversion (30′)
  4. La phase de réalisation (1h)
  5. La présentation au groupe (5′)

Processus d’un des 4 sous-groupes de cette journée:

L’objet:

Harmonica-1925

1. Phase de description.

Vous avez devant vous un objet familier (harmonica, carte routière…). Observez le et notez-en toutes les caractéristiques. Soyez le plus complet possible :

  • de quoi s’agit-il ? Plus précisément ?
  • comment est-il fait ? de quoi est-il fait ? (système de fabrication, taille, couleurs, matériaux, contenu, matières, système d’assemblage…)
  • d’où vient-il ? (origine, achat, fabrication…)
  • à qui sert-il ? Peut-il servir ? a-t-il servi ?…
  • à quoi sert-il ? pour quoi ? dans quel but ?
  • comment l’utilise-t-on ? de quoi a-t-on besoin pour l’utiliser
  • mais encore…

2. Phase de concassage.

L’objet est maintenant décrit sous toutes ses coutures. Libérez-vous maintenant ! Libérez-vous de l’esprit de l’objet tel qu’il existe. Maltraîtez-le, relativisez-le, ridiculisez-le, magnifiez-le, cassez-le, inversez-le… Utilisez la table de concassage (il s’agit d’un outil que je devrais disposer sur ce blog un de ces 4).

Les caractéristiques de l’Harmo sont donc inversées ou magnifiées dans une discussion de type brainstorming. En vrac: de petit il pourrait devenir grand, de dur>mou ou souple, brillant>mat, il se met en bouche… que fait on d’autre avec la bouche? Démonté on y retrouve de la nourriture… et si on le mangeait…

3. Phase de reconversion.

Mettez-vous d’accord sur le nouvel objet à réaliser

Deux ou trois pistes sont émises… Je vous laisse la surprise du choix!

4. Phase de réalisation.

Faites l’inventaire de ce qui vous sera utile pour la réalisation du nouvel objet ; commencez la réalisation de l’objet ; et pourquoi pas : lui donner un nom, inventer un slogan de présentation…

AESS CREATIVITE-1896 AESS CREATIVITE-1891 AESS CREATIVITE-1890

Tests sonores (Et ça siffle!)

AESS CREATIVITE-1897 AESS CREATIVITE-1898

5. Présentation du nouvel objet (L’harmoburger) Je ne suis plus certain du tout du nom donné, mais dès que les étudiants seront passés sur ce blog ils me corrigeront 😉

AESS CREATIVITE-1909AESS CREATIVITE-1902

AESS CREATIVITE-1900 AESS CREATIVITE-1905 AESS CREATIVITE-1906

 

 

Expériences graphiques

Il y a quelques années, dans le cadre des rencontres pédagogiques d’été, j’ai eu l’occasion de proposer et d’animer avec Marina Puissant des ateliers (expériences graphiques) liant arts-plastiques, écriture et pédagogie institutionnelle.

Ces six journées sont présentées dans cette rubrique.

Ci-dessous le texte d’introduction à cette semaine d’ateliers:

Expériences graphiques.

C’est l’intitulé de l’Atelier, c’est donc essentiellement à cela que nous allons être occupés. Nous allons faire des expériences graphiques. Bien que ces expériences devraient nous amener à construire du savoir ou tout au moins du questionnement, ce n’est pas à proprement parler à l’expérience scientifique que nous faisons référence, mais plutôt à ce mélange d’intuition, de réflexion, d’essais, d’erreurs, de tâtonnements qui mène à l’exercice de la création. Nous aurions pu dire « expérimentations » ou « explorations » de techniques, d’abstraction, de signification, de lisibilité, de communication. La suite ici: Expériences graphiques.