Archives du mot-clé arts-plastiques

Mon hommage à…

Dans le cadre de l’obtention de l’agrégation, Laurie Gysen nous invite à souligner les rapports entre l’art et la mémoire. Elle encourage l’exploration de l’œuvre d’art comme trace de l’Histoire collective humaine et acte de témoignage. Cette thématique permet également d’aborder l’art dans une perspective politique et sociale.

Cette séquence se trouve ici dans son intégralité: https://vdbdidactiqueartsplastiques.wordpress.com/mon-hommage-a/

Des racines « émoi »

Dans le cadre de l’obtention de l’agrégation, Aurélie Naus nous propose de  centrer sa séquence finale en arts plastiques autour de la réflexion : « Reconsidérer la nature à l’intérieur d’un espace urbain : l’école » et ainsi mettre ses racines en émoi, au centre des préoccupations.

Cette séquence se trouve ici dans son intégralité: https://vdbdidactiqueartsplastiques.wordpress.com/topographie-de-ma-vie/des-racines-emoi/

Le Musée à la Casquette, 3ème

Arts Plastiques

Cours arts plastiques 3ème

1.Réaliser une casquette en volume.

Objectif : du plan à la sphère… la technique crèe la forme.

DSC00601DSC00602DSC00604DSC00694DSC00695DSC00697DSC00699DSC00700DSC00701

Analyse des actions effectuées en classe : pliage, froissage, découpage, assemblage, tressage,

Vocabulaire : recouvrement, structure, courbure et contre-courbure, lumière, forme ouverte et forme fermée

  1. projection de différentes œuvres avec différentes techniques :

– Gehry bilbao, Mertz, igloo, tissage en trois dimensions, Fabre, Renzo Piano…

 020001031967audio_iglubandebig, tissage fibre de verrecrane3crane249102469

  1. reprise du travail avec une nouvelle exigence: observer la technique utilisée et l’enrichir en l’amplifiant.
  1. Une casquette traversée de lumière…

Chercher une forme architecturale inspirée de la casquette qui sera susceptible de devenir un musée à la casquette.

  • matériau et technique utilisée
  • richesse de la forme réalisée
  • réutilisation des acquis
  • engagement de l’élève
  1. Installer le projet dans un site.

DSC00090DSC00083DSC00089DSC00091DSC00092DSC00093DSC00096DSC00097DSC00098DSC00103DSC00108DSC00112DSC00116DSC00354DSC00357

Apprentissages:

Construire et fabriquer des volumes en tirant parti des matériaux: plein, vide, lumière, texture

Modalités d’exposition: mise en espace

Compétences:

Expérimenter de façon sensible l’espace…

Voir l’article original 21 mots de plus

Mais les modèles ont la vie dure !

Il apparaît aujourd’hui évident que le cours d’arts-plastiques vise l’expression personnelle, l’ouverture culturelle et l’inventivité. S’il en est ainsi, alors le cours d’arts-plastiques a (devrait avoir) toute sa place dans la formation des enfants et des adolescents, mais il n’en n’a pas toujours été ainsi, et les modèles ont la vie dure ! Lire la suite de l’article ici.

SOCIALISER PAR LES ARTS PLASTIQUES

APPROCHE DES POSSIBLES

Du maternel au supérieur, toute situation d’enseignement-apprentissage induit un processus de socialisation. Et ce, quelle que soit la conception que l’on a de ces notions.

Les trois modèles développés ici peuvent se retrouver dans l’enseignement de la plupart des disciplines, cependant cette approche mériterait de s’ancrer dans l’enseignement des arts plastiques, terrain vague ou sables mouvants de la pédagogie, et pourtant sol si fertile et terrain privilégié pour certains apprentissages… Pour autant qu’on veuille bien s’en (pré)occuper. La suite de l’article>

L’art et l’enseignement dans et en dehors des murs

Texte d’introduction du portfolio de Mélanie Lemaître (AESS, promotion 2012)

portofilio

Selon les critères exigés par l’Institut Saint-Luc de Liège, dans l’option « Agrégation », ce portfolio reprend les différents stages exécutés durant l’année, les stages d’observations, les stages pratiques, les stages hors cours et une leçon finale. Ceux-ci sont accompagnés d’une description du contexte, de leçons élaborées pour les stages pratiques et pour quelques heures de stage, de faits observés et d’analyses réflexives.

Les stages sont répartis chronologiquement en différents livrets, pour permettre une meilleure compréhension et lisibilité au lecteur. Il présente également un ensemble de questions survenues durant cette année de formation sur l’enseignement public, l’enseignement par compétences, les compétences en Arts Plastiques, l’enseignant d’Arts, l’évaluation sur les performances, etc.

Les réponses à ces questions sont basées sur des lectures pédagogiques, sociologiques… ainsi que sur mes propres observations et analyses.

Enfin je tiens à préciser que ce qui est noté dans ce portfolio n’est pas immuable, qu’il est comme mon enseignement, en constante interprétation, réflexion et réorganisation.

La pédagogie traditionnelle qui consiste à donner un cours magistral et à demander aux étudiants d’apprendre et de restituer, n’est plus adaptée à notre société.  Lire la suite

Expériences graphiques

Il y a quelques années, dans le cadre des rencontres pédagogiques d’été, j’ai eu l’occasion de proposer et d’animer avec Marina Puissant des ateliers (expériences graphiques) liant arts-plastiques, écriture et pédagogie institutionnelle.

Ces six journées sont présentées dans cette rubrique.

Ci-dessous le texte d’introduction à cette semaine d’ateliers:

Expériences graphiques.

C’est l’intitulé de l’Atelier, c’est donc essentiellement à cela que nous allons être occupés. Nous allons faire des expériences graphiques. Bien que ces expériences devraient nous amener à construire du savoir ou tout au moins du questionnement, ce n’est pas à proprement parler à l’expérience scientifique que nous faisons référence, mais plutôt à ce mélange d’intuition, de réflexion, d’essais, d’erreurs, de tâtonnements qui mène à l’exercice de la création. Nous aurions pu dire « expérimentations » ou « explorations » de techniques, d’abstraction, de signification, de lisibilité, de communication. La suite ici: Expériences graphiques.

 

évaluation

Apprendre et évaluer, l’un dans l’autre.

Peut-on enseigner les arts-plastiques ? Si les réponses à cette question ne font pas encore l’unanimité, que dire alors de la question qu’elle engendre : « Peut-on évaluer en arts-plastiques » ?

Cette question pose à la fois celle des moyens, des capacités et celle de la légitimité. Si l’acte artistique produit -par essence- du nouveau, de quel droit et avec quels moyens évaluer ? Tâtonnements…

La suite ici : évaluation.

 

Mises en forme

article publié dans TRACES de changements, 171, juin 2005

Ils sont quatre ou six en début de cours, c’est rarement plus variable que ça les jours où il y a un projet à remettre. Ce jour-là, c’était des mises en pages.

Désolation

On affiche au mur les projets des quelques présents : c’est pauvre. Malgré leur manque flagrant de structure, elles se ressemblent toutes. Sans âme, sans originalité, et en plus de ça : ringardes. Je suis désespéré. Et je le montre, je cache rarement mes états d’humeur ; à croire que chaque année j’oublie que c’était pareil l’année d’avant. Un nouvel étudiant entre, puis un autre… ils arrivent au compte-goutte et me donnent systématiquement des nouvelles des autres qui sont chez Mamadou, à attendre leur tour pour imprimer leur projet. Lorsque les trente-deux étudiants sont enfin là, au bout des quatre heures il est temps d’aller diner. Et moi je suis énervé.

Lire la suite