Le portfolio

Un outil partagé de développement professionnel et d’évaluation certificative.

Globalement, le portfolio pourrait être défini comme suit :

  • Un objet : c’est un porte-documents facile à manipuler (tant pour vous-mêmes que pour vos professeurs), dont les textes ou les rubriques peuvent changer de place et subir diverses réorganisations au fil des semaines.
  • Un outil : il vous sert à engranger des notes, des textes spontanés ou plus élaborés, des documents utiles au développement de votre « nouvelle » identité et de vos compétences professionnelles.
  • Une mémoire : il contient les traces de votre cheminement au fil du temps.
  • Un moyen d’apprendre : il vous aide à restructurer progressivement vos apprentissages, vos connaissances, c’est-à-dire quelles représentations se transforment au fil de vos expériences de formation pratique et théorique.
  • Un support à l’évaluation formative et sommative.

Spécifiquement, dans le cadre des cours de « Didactique – Stages », nous considèrerons le portfolio comme un CARNET DE VOYAGE où vous organiserez votre cheminement dans la construction de nouvelles compétences et identité professionnelles. Celui-ci sera ainsi constitué d’éléments imposés, mais il sera également le « réceptacle » de documents choisis parce qu’ils ont fait sens à un moment de votre formation. Tout au long des semaines que vous passerez dans le cadre des cours de « Didactique – Stages », vous allez construire votre portfolio ou dossier de développement professionnel.

Le portfolio sera introduit par un sommaire et contiendra essentiellement trois grandes catégories de documents :

  1. Vos préparations de leçons et les rapports de stage.
  1. Des documents  qui ne seront pas évalués pour eux-mêmes, mais dont la présence dans le portfolio fera l’objet d’une « note d’investissement ». Ils seront choisis, rédigés, « confectionnés » par vous au fil des événements de votre formation.
  1. Votre séquence d’apprentissage finale.

 

Des textes qui feront l’objet de l’évaluation certificative :

Stages d’observation (10 périodes) :

– pour chaque période d’observation réalisée:

  • une description du contexte,
  • une description objective des faits observés, pour minimum deux périodes d’observation,
  • une analyse critique en lien avec les éléments théoriques ainsi qu’un avis personnel.

Stages d’enseignement (20 périodes) :

– pour chaque période d’enseignement effectuée:

  • une description du contexte,
  • la préparation de la séquence de leçons,
  • une appréciation commentée du maître de stage,

– pour minimum deux séquences de leçons:

  • analyse critique (auto-évaluation) mettant en lien la préparation, le vécu, les éléments théoriques ainsi qu’un avis personnel.

Stages d’activités hors cours (10 périodes) :

– pour chaque période/séquence d’activités hors cours réalisée,

  • une description du contexte,
  • description de l’activité et du rôle que vous y avez tenu,

– pour minimum une période/séquence d’activité,

  • une analyse critique en lien avec les éléments théoriques ainsi qu’un avis personnel.

Remarque : En tout, 6 activités réalisées dans le cadre des « stages » devront faire l’objet d’une analyse critique. Vous ne devez pas nécessairement choisir les activités que vous estimez les plus réussies mais celles dont vous tirez le plus d’enseignement.

Une conclusion qui soit une réflexion globale et critique sur l’ensemble de votre formation. Celle-ci devra mettre en évidence :

  • Ce que vous avez appris, tant d’un point de vue théorique que d’un point de vue pratique ; ce en quoi il y a eu transformation (de vos représentations, compétences, attitudes, …),
  • Les difficultés rencontrées et des pistes de solutions,
  • Une mise en projet de ce que vous avez appris : « Ce que je souhaite devenir comme enseignant… »

Des documents  qui ne seront pas évalués pour eux-mêmes, mais dont la présence dans le portfolio fera l’objet d’une « note d’investissement ».

Il vous appartient de choisir et de mettre en évidence des documents significatifs dans votre parcours au sein de l’Agrégation ou du Master à finalité didactique. Ceux-ci peuvent être de plusieurs types, à titre d’exemples et sans restriction :

  • des coupures de presse,
  • des résumés de lecture,
  • des productions d’élèves,
  • des coups de cœur,
  • des réflexions personnelles concernant des séances de cours,
  • des référentiels pédagogiques officiels,
  • des références bibliographiques et des sites Internet,
  • des mots d’humeur,

Tous les documents doivent être datés et il est souhaitable qu’ils soient contextualisés.

Votre séquence d’apprentissage finale : 

Vous élaborerez une séquence d’apprentissage qui comprendra les incontournables d’une préparation (objectifs, méthodes, …). Il vous faudra, en sus, mettre en évidence les points 1,2,3 et 4 cités sous l’onglet « évaluation ».

ATTENTION : Un exemplaire de l’intégralité de vos conventions de stage sera rassemblé dans un dossier séparé à l’intention des services administratifs de l’ESA Saint-Luc (homologation de votre diplôme).

2 réflexions au sujet de « Le portfolio »

  1. Ping : Le portfolio | didactique et arts plastiques

  2. Ping : L’art et l’enseignement dans et en dehors des murs | didactique et arts plastiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s